CORMORAN_BIODIVERSITÉ_Projet d’arrêté fixant les quotas départementaux concernant les grands cormorans (Phalacrocorax carbo sinensis) pour la période 2016-2019

CONSULTATION PUBLIQUE se terminant le 13 août, contribution à adresser dans les plus brefs délais. 

Article dans Le Parisien LIEN

LIEN : Arrêtés pour la période de 2016-2019

LIEN : Site de la consultation

CONTEXTE GENERAL

Le cormoran est protégé au titre du régime général de protection de toutes les espèces d’oiseaux visées à l’article 1er de la directive 2009/147/CE du 30 novembre 2009 concernant la conservation des oiseaux sauvages. 
Conformément au code de l’environnement il est toutefois possible de déroger à l’interdiction de destruction des spécimens pour prévenir : 
 des dommages importants aux piscicultures en étang ou la dégradation de la conservation des habitats naturels que ces dernières peuvent contribuer à entretenir ; 
 les risques présentés par la prédation du grand cormoran pour les espèces de poissons protégées ainsi que pour celles pour lesquelles des indications suffisantes permettent d’établir que l’état de conservation de leur population est défavorable. 
Ces dérogations peuvent être accordées par les préfets des départements dans lesquels ont été constatés des dégâts sur les piscicultures ou les eaux libres. Les préfets communiquent chaque année le bilan des interventions effectuées au cours de l’année précédente et les besoins de dérogation pour l’année à venir. Les quotas départementaux dans les limites desquelles celles-ci peuvent être octroyées tiennent compte de l’évolution constatée de la population de cormorans. Ainsi, les quotas fixés par le projet d’arrêté objet de cette consultation tiennent compte des études sur les populations de grands cormorans hivernants et nicheurs réalisées en octobre 2015. 
Toutefois, au titre de la simplification administrative, la prise d’un arrêté fixant les quotas pour trois ans, au lieu d’un an, a été proposée et approuvée par les préfets de département et le comité national « cormoran » en mars 2016. Les évaluations nationales de la situation biologique des cormorans nicheurs et des cormorans hivernants étant réalisées tous les trois ans, la révision de l’arrêté pourra alors s’appuyer sur des données récentes.

PRESENTATION DU PROJET D’ARRETE 

Le dispositif d’intervention sur les grands cormorans est composé de deux arrêtés ministériels : 
 le premier est un arrêté du 26 novembre 2010 dit "arrêté cadre" non "millésimé", dans la mesure où il fixe un cadre général valable au-delà de la seule année 2010, et à l’intérieur duquel des dérogations aux interdictions de destruction peuvent être accordées par les préfets concernant les grands cormorans. 
 le second arrêté ministériel fixe le plafond national (décliné en plafonds départementaux) que doivent respecter les dérogations accordées. Le projet d’arrêté objet de la présente consultation a précisément pour objet de déterminer ces quotas, dans chacun des départements concernés, pour la période 2016-2019. Il fixe pour chaque département le quota global pour la période 2016-2019, puis le quota annuel retenu, en précisant les demandes pour la pisciculture et pour les eaux libres.

  • ETANGSDEF
  • 09/08/2016
  •  -
ETANGSDEF

CONTACT

Étangs de France (ETANGSDEF)

10, Sainte Julitte
37600 Saint Flovier

contact@etangs-de-france.eu
www.etangs-de-france.eu
facebook.com/EtangsdeFrance
twitter.com/EtangsdeFrance

Président(e)
Bertrand de LA RIVIERE
Animateur(trice)
Alain MARIÉ
contact@etangs-de-france.eu
Pour toute question sur le site
Contact' Site
definition@etangs-de-france.eu

Mots clés